Home / Press Releases / La Banque africaine de développement et ses partenaires dévoilent un projet pour sécuriser les services d'eau et d'assainissement dans cinq pays d’Afrique en proie à la sécheresse

La Banque africaine de développement et ses partenaires dévoilent un projet pour sécuriser les services d'eau et d'assainissement dans cinq pays d’Afrique en proie à la sécheresse

23 September 2021

La Banque africaine de développement, en partenariat avec le Fonds nordique pour le développement et le gouvernement du Danemark va démarrer un programme visant à renforcer l'accès à des ressources en eau et en assainissement résilientes aux changements climatiques au Burkina Faso, en Éthiopie, au Mali, au Niger et en Somalie.

Le nouveau programme compte améliorer les systèmes d'approvisionnement en eau grâce à la construction ou à l’amélioration des infrastructures existantes. Le programme soutiendra également des études de faisabilité pour préparer des projets bancables qui contribuent au financement des services d'eau, d'assainissement et d'hygiène. In fine, ce programme ambitionne d’améliorer la santé humaine, l'éducation des enfants et la productivité économique.

« Avoir des infrastructures résilientes aux changements climatiques est au cœur du processus de développement de l'Afrique. Pour combler le déficit d'infrastructure de l’Afrique, un investissement de 93 milliards de dollars par an sera nécessaire au cours de la prochaine décennie », a déclaré Aage Jorgensen, directeur de programme du Fonds nordique pour le développement lors de la Semaine mondiale de l'eau, tenue virtuellement du 23 au 27 Août 2021.

Tobias von Platen-Hallermund, conseiller en chef au ministère des Affaires étrangères du Danemark, a déclaré : « Le programme se concentrera sur des améliorations immédiates, à travers la réhabilitation, l'expansion et la protection des systèmes d'approvisionnement en eau, d'assainissement et d’hygiène existants. À long terme, le programme se concentrera sur la préparation de projets bancables »

Le programme cherchera également à fournir une assistance technique aux institutions et à atténuer les risques d'inondation et de sécheresse causés par les effets des changements climatiques dans les pays cibles. Le Burkina Faso, l’Éthiopie, le Mali, le Niger et la Somalie sont en proie aux variations climatiques notamment des précipitations irrégulières et une sécheresse persistante.

« Les services d'eau, d'assainissement et d'hygiène gérés en toute sécurité sont un élément essentiel de la prévention et de la protection de la santé humaine en cette période de la pandémie. La période de récupération de Covid-19 est une opportunité de promouvoir de façon équitable et durable l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène », a déclaré Osward Chanda, chef du Département du développement de l'eau et de l'assainissement de la Banque.